Archivé — Harmoniser les quêtes personnelles aux objectifs du programme

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Steven Van Zoost a trouvé une façon de laisser les élèves découvrir des sujets qui les intéressent réellement, puis collabore avec eux pour les aider à réaliser les objectifs du programme tout en satisfaisant leur soif de connaissance.

Étant donné que l'apprentissage autonome fondé sur la recherche exige des élèves qu'ils aient acquis certaines connaissances, ce n'est pas un type de projet qu'un enseignant peut lancer dès septembre. Le défi pour l'enseignant consiste à présenter la matière aux élèves de manière à susciter leur intérêt et à leur donner des occasions de s'orienter vers des domaines qui les intriguent et les captivent.

Steven s'est vu offrir une telle occasion en 2009 lorsqu'une discussion sur les femmes en Afghanistan a amené les élèves à s'intéresser au rôle de la femme dans les collectivités canadiennes. Il a organisé pour sa classe une conférence téléphonique avec une collègue lauréate du Prix du Premier ministre, Casey Brown de Fort Mackay, en Alberta. Après cette conférence, tous les élèves voulaient aller à Fort Mackay. En janvier!

Afin de permettre aux élèves de travailler individuellement et par petits groupes à un projet commun, il fallait trouver un sujet rassembleur pour le projet général qui servirait de cadre aux recherches distinctes. L'obstacle de concevoir une définition de « communauté » fut ainsi mis en œuvre par Van Zoost afin de faire le lien entre les intérêts des élèves. Certains élèves ont ainsi pu faire des recherches sur les contributions des femmes à la collectivité, d'autres ont étudié les enjeux économiques et d'autres encore, la culture des Premières nations à Fort Mackay.

Steven a adopté une stratégie de négociation et de collaboration avec les élèves. Pour aller à Fort Mackay, les élèves devaient déterminer en quoi le projet pourrait répondre aux objectifs du programme et convaincre le conseil scolaire d'approuver l'idée. L'occasion était donnée. L'un des objectifs du programme consistait à enseigner aux élèves l'art de rédiger des lettres commerciales. Les élèves ont donc adressé des lettres au directeur et au conseil scolaire pour obtenir leur approbation, ainsi qu'à des entreprises locales afin d'obtenir, entre autres, leur appui financier. L'art de parler en public, le travail de collaboration à un projet et la résolution de problèmes sont également des objectifs du programme.

Steven est entré en contact avec Michael Ernest Sweet, un autre lauréat du Prix du Premier ministre, et a travaillé avec lui à la rédaction d'un ouvrage conjoint sur le projet intitulé 21st Century Communities: A Youth Inquiry Project (site en anglais seulement). Les élèves ont également produit une vidéo promotionnelle intitulé Questions to Learn: A Youth Inquiry Project (site en anglais seulement) et se sont engagés dans une série de conférences dans des écoles locales pour parler de leur projet à leur retour.